echo2009 1

 

Campagne de sensibilisation sur l’environnement des commerçants et des plaisanciers du port

 

echoducachalot2016-1

echoducachalot2016-2

echoducachalot2016-3

echoducachalot2016-4

RAPPORT ANNUEL 2015

 

Comme chaque année depuis 2009, une opération de sensibilisation des plaisanciers sur les éco-gestes à adopter sur le port afin de limiter l’impact humain sur l’environnement, a été menée de concert avec les équipes de la Capitainerie, du SMIDDEV (Syndicat Mixte du Développement Durable de l’Est Var) et de l’ADEE (éco-gestes).

Deux thèmes ont été abordés :

1.    Information sur le service de pompage gratuit des eaux noires des bateaux

2.    La problématique des déchets du marché nocturne estival


Résultats de la sensibilisation des plaisanciers :

Pour améliorer les eaux du port et rendre le comportement des plaisanciers plus responsable, la SEM de Port-Fréjus a conclu un partenariat avec la société ECOTANK, spécialiste de la récupération des eaux usées des bateaux. Le but est d’inciter nos plaisanciers à équiper leurs navires d’une cuve de rétention afin d’éviter que les eaux grises et les eaux noires des toilettes ne se déversent dans le port.La capitainerie prend en charge indirectement le financement de ces pompages, réalisés à l’aide d’une barge, en mettant à disposition un emplacement gratuit à la société ECOTANK.

Les ambassadeurs de l’Echo du Cachalot composés d’éducateurs qualifiés de la Capitainerie, du Smiddev et de l’ADEE sont allés à la rencontre des plaisanciers sur les quais

Les 7 et 29 juillet et les 6 et 28 août 2015 de 18h à 20h.

Comme à l’accoutumé, un bon accueil leurs a été réservé par les clients du port. L’information du nouveau service gratuit de pompage des cuves à eaux noires a été délivrée à 42 bateaux de dimensions supérieures à 10 mètres.

1)      Plusieurs constatations ont été évoquées :

– Peu de bateaux équipés sur le port

– Beaucoup sont prêt à utiliser ce service de pompage proposé par la capitainerie car il est pratique et évite de déplacer leurs bateaux pour la vidange de la cuve, comme ce n’était pas le cas précédemment avec notre pompe mobile

– Un plaisancier propose d’implanter un panneau ou logo d’information précisant le service de vidange de cuve à eaux noires

– Certains sont réticents à équiper leur bateau d’une cuve à cause des mauvaises odeurs

– Les plaisanciers sont tous très satisfait de l’état de propreté des sanitaires

2)      Quelques remarques de plaisanciers :

– La signalétique des 3 conteneurs 660 litres du canal est très ancienne et pas très apparente. Le tri des déchets est mal fait. La signalétique doit être refaite. Le Smiddev se propose de s’y atteler.

– Le point propre « Caravello » n’est pas connu de tous, notamment de certains plaisanciers à l’année

– La propreté des quais laisse à désirer notamment sur la partie Est du port où on peut dénombrer la présence de plusieurs glaciers. La place deï Galoubet est particulièrement sale.

3)      Quelques observations des ambassadeurs :

– Présence de nombreux mégots de cigarettes devant et aux alentours du stand du Parachute ascensionnel.  La société Sublim sky s’engage à installer des cendriers.

– Constat d’un bateau de plaisancier non équipé de pistolet d’arrêt d’eau : robinet ouvert à fond et l’eau coule inutilement dans le port

4)      Sensibilisation des exposants du marché nocturne de Port-Fréjus :

Chaque été, le Port abrite un marché nocturne le long des quais très visité du public.

Chaque année, nous subissons un afflux de déchets à chaque remballage : gros cartons, sacs plastiques, pot de glaces. Et bien sûr, quand le vent souffle, une partie de ces déchets se retrouvent dans l’eau.

Ni la société Pizzorno, ni la Ville n’effectue de nettoyage de l’après marché. C’est le service de la capitainerie qui est dans l’obligation d’effectuer cette tache au détriment bien sûr, de la sécurité du port.

Nous sommes allés à la rencontre de tous ces exposants sur la thématique du déchet pour mieux comprendre leurs habitudes. Un ou plusieurs containers à leurs dispositions seraient les bienvenus. Ceux-ci serait gérés par le responsable du marché et déposés en bord de route après leurs départs.

 

echopointpropre